Le déplacement d’une évacuation d’eau, qu’elle soit chaude ou froide à n’importe quel endroit de la maison est une tâche moins complexe. Cependant, il n’en est pas autant lorsqu’il faut créer une salle de bain et surtout, lorsqu’il faut déplacer les évacuations. Vous envisagez de réaliser cette opération ? On vous dit dans cet article comment procéder.

Les outils indispensables

Pour parvenir au déplacement de votre évacuation d’eau, vous devez disposer de certains outils. En effet, vous aurez besoin d’un coupe-tube PVC, d’un niveau, d’un mètre, d’un détecteur de métaux et d’un marteau. Vous aurez également besoin d’une pince multiprise, d’un crayon, d’une règle de maçon, d’une perceuse visseuse et d’une pince à expansion.

Les étapes à suivre

Pour réussir votre déplacement d’évacuation, il est important de tenir compte de certaines étapes.

Démonter l’installation existante

Avant d’entamer les travaux et surtout pas précaution, vous devez couper l’eau à la vanne d’arrivée générale. En vous servant du coupe-tube en PVC, coupez le tuyau d’évacuation à 5 cm environ du mur. Vous devez retirer les conduits d’évacuation des colliers lyres, mais aussi retirer le tuyau. Ensuite, dévissez ces colliers et retirez-les, ainsi que les rosaces coniques et les pattes à vis. Faites-vous aider par une pince multiprise.

Préparer la nouvelle évacuation

À ce niveau, vous devez déterminer l’endroit où vous souhaitez installer le nouveau système d’évacuation. Une fois l’emplacement repéré, il vous faut prévoir un espace d’environ 5 cm pour l’arrivée d’eau.

Ensuite, identifiez l’axe de la hauteur pour la sortie du tube tout en mesurant la distance entre le nouvel emplacement et la sortie d’évacuation. Prenez le soin de respecter une pente de trois centimètres par mètre, et ce, en marquant un repère compte tenu de celle-ci.

Grâce à votre règle de maçon, tracez le cheminement du nouveau tuyau d’évacuation. Contrôlez les obstacles avec un détecteur de métaux et installez les colliers de fixation tous les 50 cm. Installez les chevilles et les pattes à vis. N’oubliez pas de disposer les rosaces sur ces dernières.

Monter à blanc l’installation

Avant de poser le premier coude sur la sortie d’évacuation, vous devez mesurer la distance qui sépare les arrivées d’eau et l’axe horizontal. Cela vous permettra bien sûr de définir la hauteur de l’évacuation. C’est cette même mesure qui doit être utilisée sur le tube que vous aurez à couper après avec votre coupe-tube PVC.

Introduire le tube dans le collier de fixation en posant un coude. Disposez ensuite l’axe de raccords et coupez le tube au besoin de la longueur.

Assembler l’installation

Enlevez l’installation en bloc, et ce, du raccordement jusqu’à la sortie de l’évacuation. Pour bien coller les tuyaux, vous devez démonter les raccords, poncer les extrémités extérieure et intérieure. Avec la colle, soudez les extrémités des tubes ainsi que leurs intérieurs.

Ensuite, vous devez assembler ces tubes en respectant les repères préalablement tracés. Tâchez-vous de ne pas tourner les parties assemblées, car vous n’assurerez pas l’étanchéité. Les colles à l’excès doivent être nettoyées avec le pinceau. Et de cette façon, vous devez assembler le réseau.

Par ailleurs, pour raccorder le nouveau système de la sortie d’évacuation, vous devez en premier lieu poncer l’extrémité du tube à la sortie murale. L’assemblage se fera de la même manière que celui fait précédemment.