La construction d’une habitation nécessite la réalisation de plusieurs travaux. Ces derniers sont subdivisés généralement en deux parties : gros œuvre et second œuvre. Quelle est la différence entre ces deux ? Réponse dans cet article !

Gros œuvre

Les gros œuvres sont des aménagements importants relatifs aux éléments structurels. Leurs mises en oeuvre nécessitent une assurance dommages ouvrages. En effet, les gros œuvres constituent une étape importante de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment dont l’exécution nécessite l’intervention de professionnels. Il existe actuellement plusieurs experts d’emploi gros œuvre qui interviennent de manière successive ou en même temps sur un chantier de construction.

Parmi ces professionnels, vous trouverez les charpentiers, les maçons, les terrassiers, les couvreurs, les coffreurs, les grutiers, etc. Les gros œuvres commencent souvent avec les travaux de terrassement, de fondation et d’assainissement. Cela permet de mettre le bâtiment en construction hors eau.

Les travaux de gros œuvre

Les gros œuvres regroupent certains travaux. D’abord, vous verrez la fondation, qui peut être superficielle, semi-profonde ou profonde. Elle est définie après une étude du sol et est adaptée au terrain. Vous trouverez le terrassement qui correspond aux mouvements de terre. Les travaux de terrassement permettent de déterminer le type de sol.

Ensuite, vous avez l’assainissement qui est une étape au cours de laquelle, il est installé un système d’évacuation des eaux usées individuel (fosse septique) ou collectif (égouts). Vous avez aussi le soubassement. Ce dernier est la partie située entre le sol du rez-de-chaussée et les fondations. Elle représente l’assise de la construction. Il y a également les murs d’élévation qui requièrent plusieurs types de matériaux.

De plus, vous avez la charpente qui permet de préparer la pose de la toiture et de solidifier l’ensemble de l’édifice. Elle permet aussi de déterminer la solidité de la construction. Quant aux travaux relatifs à la toiture, ils assurent la bonne étanchéité de la construction et rassemblent plusieurs étapes telles que les ouvertures et couvertures. Enfin, vous avez les travaux de menuiserie extérieure, classifiés avec les portes, les fenêtres, l’encadrement dormant et les huisseries.

Second œuvre 

Les travaux de second œuvre concernent la partie habitable et décorative d’une construction. Ces travaux commencent par l’aménagement intérieur, l’isolation acoustique et thermique. Ils permettent d’avoir le maximum de confort et de réduire les déperditions énergétiques.

En effet, il existe plusieurs corps professionnels qui interviennent dans ce domaine. Ces derniers sont souvent appelés experts de la finition. Au nombre de ceux-ci, vous avez les menuisiers, les plombiers, les chauffagistes et les électriciens. Vous avez également les plaquistes, les carreleurs et les façadiers.

Les travaux de second œuvre

Ici, vous noterez qu’il existe plusieurs travaux de second œuvre. Par ceux-ci, vous avez l’isolation thermique et phonique, le revêtement intérieur qui protège l’édifice, les cloisons intérieures qui permettent de délimiter les pièces de la maison et les menuiseries intérieures.

Ensuite, vous avez la plomberie qui regroupe le chauffage central, la zinguerie ainsi que la plomberie sanitaire. Vous avez également l’électricité qui permet de garantir le confort quotidien des usagers. Quant à la ventilation, elle permet d’assainir l’air et de réduire l’humidité. La climatisation rafraîchit l’habitation.

 Il faut donc retenir que la différence entre gros œuvre et second œuvre réside dans les types de travaux et ceux qui l’exécutent.