La recherche de chantiers reste un véritable défi pour toutes les entreprises de bâtiment et les artisans. Cependant, il existe de nombreuses solutions pouvant leur permettre de trouver de nouveaux clients et des chantiers. L’adhésion à un groupement d’artisans peut s’avérer être une chance pour les experts du secteur. Cet article vous fait le point de tout ce qu’il faut savoir.

Groupement d’artisans : définition

Un groupement d’artisans est une association d’experts et d’artisans réunis en vue de développer leurs activités. Le but est la mise en commun de leurs moyens pour optimiser les coûts et offrir un meilleur rapport qualité-prix. Dans le secteur du BTP, le groupement d’artisans comprend par exemple tous les corps de métiers qu’il faut à la rénovation énergétique. Il s’agit du peintre, du plâtrier, du chauffagiste, du menuisier, de l’électricien et du couvreur.

Quels sont les avantages d’un groupement d’artisans ?

Grâce au groupement, les professionnels et les artisans du bâtiment profitent de nombreux avantages. En effet, il faut noter qu’il y aura un seul interlocuteur pour toute l’équipe. Or, les clients préfèrent un interlocuteur unique. De même, le groupement d’artisans permet de rendre un service complet depuis l’étude du plan jusqu’à la réalisation totale du chantier. Le tout se fera via une demande centralisée pour l’ensemble des artisans. De plus, le client pourra profiter de la garantie d’une prestation plus large, de la certitude de travailler avec de vrais experts. Côté efficacité, les artisans sont des professionnels de qualité. Ils sont habitués à travailler en équipe et ils ont la capacité de présenter les meilleurs choix techniques.

En outre, le groupement d’artisans implique surtout un travail d’équipe fondé sur l’entraide et la solidarité. Aussi, la communication entre experts optimise l’intervention sur le chantier. C’est également une promotion indirecte des activités économiques des adhérents. Grâce aux achats et services optimisés au sein du groupement, les coûts d’exploitation sont compressés. Par ailleurs, avec le groupement, ces professionnels peuvent bénéficier des infrastructures ou services auxquels une entreprise isolée ne peut avoir accès.

Quels sont les inconvénients d’un groupement d’artisans ?

Le groupement d’artisans est intéressant certes, mais il présente aussi quelques inconvénients. En effet, l’investissement de départ s’avère parfois très conséquent, car ils doivent occuper de meilleurs emplacements et avoir des normes plus étudiées. De plus, les artisans doivent avoir une certaine homogénéité et porter un projet économique pour le groupement afin de pallier d’éventuels déséquilibres à long terme. Donc, il sera important de contraindre l’individualisme et de prioriser la solidarité entre les membres. Or, cela peut entraver le désir d’indépendance qui anime l’esprit de certains professionnels.

Par ailleurs, les autres artisans du groupement freinent parfois l’évolution. C’est pourquoi il est nécessaire que le réseau ait un système de recrutement très sélectif. Enfin, le choix de la structure adaptée sera un déterminant afin que le groupement fonctionne bien et qu’il ne soit pas un frein au développement des adhérents. 

En somme, il faut retenir que les professionnels peuvent tirer profit d’un groupement d’artisans lorsque celui-ci est compétent et bien organisé. Toutefois, cela implique une forme de dépendance liée aux règles et contraintes parfois restrictives selon les groupements d’artisans.